La diffusion

Les formats de pub sur internet

Le premier bandeau publicitaire a été mis en ligne en 1994. De cette date à aujourd’hui, les formats publicitaires ont évolué

Par - 03 Décembre 2019 -

Cet aticle n'a pas encore été noté

La publicité est un excellent moyen dont les entreprises se servent pour faire connaitre au public leurs services ou produits afin d'attirer son attention. Aujourd'hui, faire de la publicité sur internet est bien courant. Nous présenterons les formats de publicité sur internet auxquels vous pouvez recourir.

La publicité sur internet

La publicité sur internet est un moyen de communication digitale efficace pour donner plus de visibilité à votre produit, votre site, ou votre entreprise, grâce à une large audience qu'elle vous permet de toucher, et son relatif faible coût. Par son biais, les webmasters arrivent à rentabiliser leurs sites internet tout en faisant la promotion des produits et services qu'ils proposent. Les annonceurs peuvent avoir recours à certaines entreprises spécialisées pour la gestion de leurs campagnes publicitaires. Ces dernières se chargent d'obtenir chez les éditeurs un espace pour la diffusion des bandeaux publicitaires. La bannière, bien qu'étant la forme publicitaire la plus répandue, n'est pas la seule. Pour promouvoir un produit, les entreprises peuvent avoir recours à l'e-mail marketing, aux pop-up, aux publicités sur les blogs, etc..

La standardisation des formats publicitaires

Le premier bandeau publicitaire a été mis en ligne en 1994. De cette date à aujourd'hui, les formats publicitaires ont évolué. Au cours du temps, il a été remarqué chez les internautes le phénomène de banner blindness ou d'ignorance visuelle, entrainant la baisse des taux de clic ainsi que d'autres indices de performances. Face à ce défi, de nouveaux formats ont été développés par les acteurs de la pub sur le web. L'Interactive Advertising Bureau (IAB) a proposé la standardisation des formats publicitaires afin d'améliorer l'efficacité et le fonctionnement du marché et aussi réduire les coûts. Ces formats proposés ont déjà fait leur preuve et ont séduit les annonceurs.

Qu'est-ce que l'inbound marketing ?

Ce terme est apparu et utilisé en 2006 pour la première fois. Le but de cette stratégie est d'attirer à vous dans un premier temps le visiteur, attirer son attention puis l'encourager à faire une commande. A la différence de l'outbound, l'inbound propose à l'internaute du contenu intéressant et personnalisé. Il est survenu pour venir en aide au marketing traditionnel considéré comme trop intrusif et destiné à une audience de masse. L'inbound marketing analyse le comportement de l'internaute, tient compte de son profil afin de lui offrir un service unique. Il s'agit de faire du marketing ciblé en diffusant un bon contenu au bon endroit et au bon moment.

Les caractéristiques d'une bonne publicité

Une publicité est dite intrusive lorsqu'elle se présente à un moment inapproprié et à l'endroit inadéquat. La visibilité et l'intrusivité sont deux facteurs importants dont dépend l'efficacité de la publicité. Lorsqu'une publicité est invasive, elle peut devenir harcelante pour l'utilisateur qui finira, d'une manière ou d'une autre, par associer ce mécontentement à une marque donnée. Des exemples pratiques de ce fait sont les pop-up et les pop-under qui s'ouvrent automatiquement à l'arrivée sur le site ou lorsque la page sur laquelle vous naviguez se ferme. Ces deux formats ne sont pas très aimés des internautes.

Les formats et technologies publicitaires

Le Graphic Interchange Format a connu du succès dans la publicité sur internet du fait de sa petite taille (pouvant atteindre jusqu'à 3 ou 4 kilo-octets) mais aussi parce qu'il ne crée pas des soucis de compatibilité lors de la lecture. Les premiers bandeaux gif apparurent en Octobre 1994. Le gif simple limite le discours publicitaire et n'arrive pas toujours à retenir l'attention de l'internaute. Le gif animé a été donc adopté pour contourner ces limites. Dès les premiers jours de son utilisation, le taux de clic aurait augmenté de 25 ?. L'apparition des fichiers flash plus riches fonctionnellement, a fait perdre du terrain au gif animé bien qu'il n'ait pas complètement disparu dans les pratiques publicitaires.

Le flash s'est imposé dans le secteur de la création publicitaire. Son utilisation offre plusieurs avantages notamment l'adéquation entre la qualité de l'animation et le poids du fichier, l'utilisation du son, de la vidéo, etc. Le souci avec ce format est le fait qu'il nécessite des connaissances plus pointues en programmation, avec des coûts de développement relativement élevés.

Apparue en 1994, la bannière (468*60px) est un format classique, le premier utilisé et toujours rencontré aujourd'hui. Assez connue et à bas coût, elle peut être simple ou animée. Lorsqu'elle est animée, sa durée ne doit pas dépasser 15 secondes. C'est un format peu intrusif.

Plus interactive, grâce à la bannière expand ou large, les performances de la bannière classique sont multipliées par 3 ou 4, ce qui est principalement dû à son rapport visibilité/intrusivité. Format de taille 728*90px ; elle a suivi l'essor des écrans ayant de plus grandes résolutions.

Le skyscraper (ou gratte-ciel en anglais) constitue après les bannières, la deuxième catégorie de formats classiques. Il est peu intrusif, améliorant la visibilité et occupant un espace conséquent vertical. Cette visibilité est augmentée avec un expand (version large). On distingue donc le grand skyscraper (160*600px pour 50ko) et le skyscraper classique (120*600px pour 50ko).

Les formats rectangles sont apparus après les skyscrapers. Grâce à leurs dimensions et disposition centrée sur la page, ils offrent une meilleure visibilité. Ils sont aujourd'hui très utilisés par les grands sites éditoriaux.

Le pop up est un format intrusif qui apparait la plupart du temps lors du changement de page. Il est décrié par bon nombre d'internautes. Bien qu'il permette d'enregistrer de bons résultats, il peut désavantager l'annonceur. Le nombre d'apparition des pop-up pour un internaute est limité dans le but de moins « importuner » ce dernier. Il génère un taux de clic de 0.5 à 5 % pour un format de 250*250.

Le pop under : Le principe sur lequel il est construit est identique à celui du pop-up. La différence fondamentale est qu'il ne s'affiche qu'après fermeture de la page consultée par l'internaute.

Le format interstitiel : Apparu en 1990, c'est un format qui s'affiche sur la totalité ou la quasi-totalité d'une page, soit avant l'affichage de la page d'accueil ou entre deux pages (à leur interstice). Qu'il soit simple, animé, ou même comportant une vidéo, le format interstitiel est intrusif et connu pour le faible taux de clic qu'il génère.

Le social media Facebook peut servir à faire la publicité ciblée. Grâce aux informations (nom, prénom, âge, sexe, préférences, etc.) dont il dispose sur ses abonnés, il peut permettre de présenter du contenu aux catégories de personnes visées. Il utilise généralement les images (que vous pouvez personnaliser), du texte ou la vidéo (moyen efficace pour exciter l'acheteur à faire la commande).

La publicité sur internet est un art. Il existe plusieurs formats publicitaires que vous pouvez adapter à votre entreprise ou votre site. De tous ces formats, il est plus judicieux de privilégier la vidéo. C'est un moyen interactif qui permet de maintenir l'attention de l'internaute, beaucoup plus que les textes ou les images.

Inscrivez-vous à notre newsletter pour ne plus rien manquer !


L'importance du son dans votre vidéo

La vidéo, vecteur d'émotion

Le marketing viral et la video